Mise à disposition du contenu de mes pages selon les termes de la «Licence Creative Commons Attribution» *** Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.5 Suisse (CC BY-NC-ND 2.5 CH)*** *** NonCommercial - NoDerivs 2.5 Switzerland (CC BY-NC-ND 2.5 CH) ***
Mise à disposition du contenu de mes pages selon les termes de la «Licence Creative Commons Attribution» *** Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.5 Suisse (CC BY-NC-ND 2.5 CH)*** *** NonCommercial - NoDerivs 2.5 Switzerland (CC BY-NC-ND 2.5 CH) ***
Veuillez cliquer ici pour accéder à mon RSS FEED
Veuillez cliquer ici pour m'emvoyer un message avec vos remarques!
Haut de page
Retour sur la page d'accueil (ouvre une nouvelle fenêtre)
Laszlo Somogyi, clicquer pour une vue agrandie
page de garde d'une partition pour piano, clicquer pour l'original
Ducretet Thomson 310 C 024, recto pochette, clicquer pour une vue agrandie
Ducretet Thomson 310 C 024, étiquette, clicquer pour une vue agrandie
Kopf Bild Somogyi Laszlo 155 250
Photo illustrant l'en-tête: portrait de Laszlo Somogyi, années 1950
Portait à droite: paru entre autres sur les pochettes des disques Westminter/EMI avec les symphonies no 89 et 90 de Haydn, datant des années 1950
Georges BIZET
Petite Suite d'orchestre, WD 39
orchestration des no 2, 3, 6, 11 et 12 de Jeux d'enfants
(12 pièces pour piano à quatre mains)
Orchestre du Théâtre des Champs-Élysées
László SOMOGYI, Ducretet Thomsom 310 C 024

«Jeux d'enfants», opus 22, est un recueil de douze pièces pour piano à quatre mains que Georges Bizet compose en 1871. L'année suivante il en orchestra les pièces no 6, 3, 2, 11 et 12, sous le nom de "Petite Suite d'orchestre":

- Trompette et tambour (Marche)
- La Poupée (Berceuse)
- La Toupie (Impromptu)
- Petit mari, petite femme (Duo)
- Le Bal (Galop)

Cette suite fut donnée en première audition le 2 mars 1873 à l'Odéon de Paris, par le Concert national sous la direction d'Édouard Colonne (Alain PÂRIS, «BIZET GEORGES - (1838-1875) - (repères chronologiques)», Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 février 2015).
Deux instruments sont mis en valeur dans la première pièce (correspondant à la 6e pièce du recueil pour piano) : "[...] le tambour, dont on entend les roulements du début à la fin, et la trompette, dont les appels résonnent souvent au cours de la pièce. [...] Cette pièce se compose de trois parties: une introduction en catimini, en ut mineur, suivie d'un thème de marche aux bois, qui évoque plutôt des soldats de plomb que des guerriers assoiffés de sang; puis un passage plus mouvementé, avec notes détachées, triolets menaçants et exclamations de l'orchestre; enfin, le retour du thème de marche et une conclusion apaisée en ut majeur. [...]"

La deuxième pièce (correspondant à la 3e pièce du recueil pour piano) est une berceuse. "[...] Un seul thème dans cette pièce, repris inlassablement pour endormir le petit enfant: il est exposé dès le début par les violons, soutenus par le doux contre-chant des violoncelles. L'organisation de cette pièce est toute simple. Les deux premières sections font entendre le thème d'abord aux cordes, puis confiés à d'autres instruments, et se terminent sur un accord suspensif de tout l'orchestre en suspens. Enfin, dans une troisième section, le thème de la berceuse réapparaît, mais se transforme et s'efface peu à peu, avant de résonner une dernière fois, aérien et délicat, à la flûte seule: l'enfant s'est endormi.[...]"

La troisième pièce (correspondant à la 2e pièce du recueil pour piano) met en scène une toupie: "[...] Ce bref morceau [...] est écrit dans un mouvement rapide et enlevé. Sur des oscillations de doubles croches aux altos, la flûte dessine un motif en petites notes piquées, auquel font écho les pizzicati des cordes. La toupie vacille et tombe une première fois, puis l'enfant la relance; le thème est repris par tous les bois, avant que la toupie de ne s'arrête de nouveau . Enfin la pièce se termine par une brève coda en triolets et un accord fortissimo qui met fin aux tournoiements du petit jouet.[...]"

Le duo de la quatrième pièce (correspondant à l'avant-dernière pièce du recueil pour piano): "[...] Dans ce morceau qui fait uniquement intervenir les cordes, Bizet a voulu suggérer les jeux enfantins et les premiers émois amoureux en écrivant un air lyrique, d'une passion un peu naïve et d'un enthousiasme ingénu. Deux instruments dialoguent et se répondent: le violon, représentant la femme, et le violoncelle, représentant le mari. Les lignes mélodiques confiées à ces deux instruments s'entremêlent tout au long de la pièce, avant de se rejoindre dans une conclusion remplie de délicatesse et de douceur.[...]"

La suite se termine avec un Galop (correspondant à la dernière pièce du recueil pour piano), l'une des danses les plus en vogue au XIXe siècle: "[...] Le galop est une danse rapide et échevelée, qu'on exécutait à la fin d'un bal ou d'une fête, et à laquelle chacun participait comme il pouvait. Bizet nous offre ainsi une conclusion gaie et entraînante, grâce à un thème énergique énoncé aux violons puis repris par l'orchestre. Dans les dernières mesures, le mouvement s'accélère, le rythme s'emballe, les pas sont moins assurés. Enfin, le tout se termine sur un grand accord tenu, dans l'effervescence la plus complète.[...]"

Les citations ci-dessus sont extraites d'un excellent texte de Christophe Corbier publié sur cette page du site de la Médiathèque de la Cité de la Musique (consulté le 19 février 2015).
La partition de l'oeuvre peut être téléchargée sur cette page de l'IMSLP.


Un charmant petit disque intitulé "Concert pour les enfants sages" rassemble

- la Pastorale du 6e concerto de l'opus 8 d'Arcangelo Corelli,
deux danses allemandes extraites des KV 602 et 605 de Wolfgang Amadeus Mozart,
- la Symphonie des jouets d'Edmund Angerer et
- la Marche des petits soldats de plomb de l'Album pour mes petits amis, Op. 14, de Gabriel Pierné sur sa première face,
Childrens's corner de Claude Debussy (orch. Caplet) et
Jeux d'enfants de Georges Bizet sur l'autre face,

Laszlo SOMOGYI dirigeant l'Orchestre du Théâtre des Champs-Élysées.

Ce disque Ducretet Thomsom 310 C 024 (photo de la pochette à gauche et au bas de cette page) paraît vers la fin des années 1950: je n'ai pas pu trouver d'autre édition, et pas non plus de date d'enregistrement - ce disque n'est pas mentionné dans la discographie de Michael Gray: je ne l'ai trouvé mentionné que dans le catalogue de la Bibliothèque Nationale de France, qui indique 1959 comme année de parution: si une personne visitant cette page devait en savoir plus, toutes informations m'intéressent -> Vos remarques!

Voici donc...

Georges Bizet, Petite Suite d'orchestre, WD 39, orchestration des no 2, 3, 6, 11 et 12 de Jeux d'enfants, 12 pièces pour piano à quatre mains, Orchestre du Théâtre des Champs-Élysées, László Somogyi, Ducretet Thomsom 310 C 024 (1. Marche: Trompette et tambour 02:20, 2. Berceuse: La Poupée 02:45, 3. Impromptu: La Toupie 01:01, 4. Duo: Petit mari, petite femme 02:00, 5. Galop: Le Bal 01:40)
que vous pouvez obtenir en...
pour un téléchargement libre, depuis mon site

Ducretet Thomsom 310 C 024 -> WAV -> léger à moyen DeClick avec ClickRepair (l'excellent logiciel de Brian Davies), des réparations manuelles  -> FLAC

5 fichiers FLAC, 2 fichiers CUE (*) et 1 fichier PDF dans 1 fichier ZIP

(*) 1 fichier CUE pour les fichiers décomprimés en WAV et 1 fichier CUE pour les fichiers comprimés FLAC, si votre logiciel peut utiliser directement les fichiers FLAC.


Ducretet Thomson 310 C 024, recto pochette
Ducretet Thomson 310 C 024 Recto
Ducretet Thomson 310 C 024, recto pochette
<retour>

Ducretet Thomson 310 C 024, étiquette
Ducretet Thomson 310 C 024 Label 1 65C2FC
Ducretet Thomson 310 C 024, étiquette
<retour>