Mise à disposition du contenu de mes pages selon les termes de la «Licence Creative Commons Attribution» *** Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.5 Suisse (CC BY-NC-ND 2.5 CH)*** *** NonCommercial - NoDerivs 2.5 Switzerland (CC BY-NC-ND 2.5 CH) ***
Mise à disposition du contenu de mes pages selon les termes de la «Licence Creative Commons Attribution» *** Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.5 Suisse (CC BY-NC-ND 2.5 CH)*** *** NonCommercial - NoDerivs 2.5 Switzerland (CC BY-NC-ND 2.5 CH) ***
Veuillez cliquer ici pour accéder à mon RSS FEED
Veuillez cliquer ici pour m'emvoyer un message avec vos remarques!
Haut de page
Retour sur la page d'accueil (ouvre une nouvelle fenêtre)
Hans SWAROWSKY
Albert Linder, photo extraite du verso de la pochette du disque Vanguard SRV-173SD Everyman Classics
Kopf Bild Swarowsky 155 250
Wolfgang Amadeus MOZART
Concerto pour cor et orchestre No 3
en mi bémol majeur, KV 447
Albert LINDER
Orchestre de l'Opéra d'État de Vienne, Hans SWAROWSKY
ca. 1960, Vanguard SRV-173SD Everyman Classics
À droite Hans Swarowsky, à gauche Albert Linder (photo extraite du verso de la pochette du disque Vanguard SRV-173SD Everyman Classics)
Mozart n'a malheureusement pas daté sa partition (l'original est conservé à la British Library, à Londres): ce concerto doit avoir été terminé entre 1784 et 1787. D'après les analyses du papier (Alan Tyson) et de la graphie (Wolfgang Plath) l'année 1787 - l’année du «Don Giovanni» - est plus probable (source: Henrik Wiese, Munich, automne 2000).

Comme ses trois autres concertos pour cor - KV 412417 et 495 - Mozart compose ce troisième concerto pour son ami Joseph Leutgeb (1732–1811), un corniste bien connu de cette époque.

Une courte description citée de cette page du site de Cité de la musique Paris:

"[...] Dans ce concerto, le plus soigné, on remarque l’abondance des modulations et l’expressivité de l’orchestre (par rapport au concerto K 417 de 1783, le concerto K 447 remplace les hautbois et les cors par les clarinettes et les bassons).

Allegro : les thèmes très chantants sont pleins d’une atmosphère sereine. Le choix des deux clarinettes et des bassons témoigne de la volonté de Mozart d’introduire ce répertoire dans une salle de concert, et non dans un cadre de plein air.

Romance : Emotion intime du mouvement lent central, pour lequel Mozart emploie pour la première fois le nom de Romance. Beaucoup de poésie, sorte d’aria que pourrait déclamer un chanteur dans le cadre d’un opéra.

Finale : le thème de cette romance réapparaît avec transformation rythmique dans le finale, conclusion traditionnelle d’un concerto pour cor. La toute première partie - qui devient le refrain - est plus proche du caractère de chasse habituel, alors que la seconde prend un aspect plus élégant. Ce rondo, avec alternance de couplets et de refrain termine joyeusement le concerto entier. [...]".
La partition peut être - entre autres - téléchargée sur cette page de l'IMSLP (une alternative: cette page du site www.bh2000.net), ainsi que visualisée à partir de cette page du site dme.mozarteum.at, qui propose également une analyse de la partition à partir de cette page.

Dans l'interprétation que je vous en propose, le soliste est Albert LINDER, il est accompagné par l'Orchestre de l'Opéra d'État de Vienne dirigé par Hans SWAROWSKY.
Vanguard SRV 173SD Recto
Pour cette restauration j'ai pu disposer de l'édition stéréo parue sur le disque Vanguard SRV-173SD Everyman Classics, avec les 4 concertos pour cor KV 412417, 447 et 495. Ce disque vient de la collection de Harry Schultz, qui l'a numérisé et mis l'enregistrement à ma disposition pour vous le présenter: je le remercie pour sa générosité.

Cette face du disque a quelques petits défauts de pressage que je n'ai pas pu corriger.  Je n'ai pas pu trouver l'année exacte de première publication: elle doit se situer vers le tout début des années 1960. Une parution sur le disque Vanguard VRS 1069 est datée 1961 dans le catalogue de la Library of Congress Washington: je n'ai toutefois pas pu trouver s'il s'agit de la première parution ou d'une réédition. Dans le catalogue de la Bibliothèque Nationale de France la parution sur un disque AVRS 6164 est datée 1962.

Voici donc...

Wolfgang Amadeus Mozart, Hornkonzert Nr. 3 in Es-Dur, KV 447, Albert Linder, Wiener Staatsopernorchester, Hans Swarowsky, ca. 1960, Vanguard SRV-173SD Everyman Classics (1. Allegro 06:59, 2. Romance. Larghetto 04:13, 3. Allegro 03:42)

que nous vous offrons et que vous pouvez obtenir en...
pour un téléchargement libre, depuis mon site

Vanguard SRV-173SD Everyman Classics -> MP3 320 kbps -> WAV -> léger DeClick avec ClickRepair (l'excellent logiciel de Brian Davies), quelques réparations manuelles  -> FLAC

3 fichiers FLAC, 2 fichiers CUE (*)  et 1 fichier PDF dans 1 fichier ZIP

(*) 1 fichier CUE pour les fichiers décomprimés en WAV et 1 fichier CUE pour les fichiers comprimés FLAC, si votre logiciel peut utiliser directement les fichiers FLAC.